HISTOIRE DU VILLAGE

HISTOIRE DU VILLAGE

ARNALD DE MONTESCOT

D’après “L’Adarga Catalana”, Arnald de ULMIS serait à l’origine de la famille d’Oms.

Au VIIIème siècle, il combattit les Sarrasins et les chassa de la Clusa (1). Il fut récompensé pour ces hauts faits par Charlemagne et investi du titre de Vavasseur (2) de Montescot, titre que toute la famille d’Oms portera par la suite.

Après l’expulsion des Maures, la principauté de Catalunya fut divisée en neuf comtés, neuf vicomtés, neuf noblies et neuf vavassories (3). Parmi les neuf comtés figurait le comté du Roussillon qui rassemblait le comte de Roussillon, le vicomte de Castellnou, le noble de Canet et le vavasseur de Montescot, Arnald d’Oms.
Les archives royales d’Aragon décrivent ainsi les armes d’Arnald d’Oms, vavasseur de Montescot : “Faxado de oro y de sable, y per cimera una corona a l’antigua cenida de tres turbantes, acostada de doce palmas, y sumata de un orso nacient de sable con una bandera desplegada sobre el humbrocargada de los blasones del escudo. El motivo de estas armas y su timbre lo debem a Don Arnald d’Oms, Vavassor de Montescot cuya plaza y castillo le encarego Carlo Magno Imperador.”

La couronne royale rappelle le roi Ataulphe, roi des Visigoths de 410 à 415, auquel Arnald d’Oms prétendait se rattacher. Les trois turbans figurent les trois rois Maures faits par lui prisonniers au siège de la Clusa. L’ours et la bannière étaient en souvenir de l’ours qui marchait en tête de l’armée, et les douzes palmes symbolisaient la récompense de tant d’autres victoires sur les Sarrasins.

Selon les archives nationales à Paris, et sur un manuscrit du Vatican intitulé “Cronica dels cavallers cathalans” au temps de la première conquête avec l’imperator Carls Magne en l’an 791, le blason d’Arnald de Montescot porte en exergue la devise suivante : “Noblesse sert comme sert vieux lignage” (traduit du poète latin Juvénal).

Montescot est donc le berceau de la famille des Oms. Les descendants de cette famille reprendront ce nom et le perpétueront jusqu’à nos jours :

1011 – Pons d’Oms

1166 – Raymond d’Oms, aux côtés d’Alphonse I, roi d’Aragon, combat le comte de Toulouse

1172 – Béatrix donne naissance à la deuxième lignée des Oms, étant la seule survivante de la famille

1232 – Arnald de Montescot participe à la conquête des Iles Baléares aux côtés de Jacques le Conquérant

1289 – Bérenger s’allie au roi de Mallorca contre Pierre, roi d’Aragon

1354 – François d’Oms délivre la Sardaigne et en est fait commandant

1357 – Bérenger II et Bérenger III combattent les Gênois aux côtés de Pierre le Cérémonieux Le plus illustre fut Bernard d’Oms. Il défendit Elne avec un indomptable courage contre l’armée de Louis XI, roi de France.

Il fut fait prisonnier et décapité à Perpignan le 13 Décembre 1474. Il semble que la vavassorie de Montescot ait été définitivement détruite et rasée à cette période. Il n’en subsiste désormais que les fondations.

Conseillers, chambellans, gouverneurs, évêques, barons, chevaliers ; d’Antoine à Raymond ou Bernard…

Toutes les branches de cette famille sont portées sur le “Dictionnaires des Biographies Roussillonnaises” de l’abbé Capeille qu’il faut consulter pour connaître la vie des hommes du pays catalan pendant plus de dix siècles.

(1) “La Clusa” : aujourd’hui le Col du Perthus.

(2) “Vavasseur” (ou “vavassal”) : du bas latin “vassus, vassorum” signifiant “vassal des vassaux”. En féodalité, vassal d’un autre vassal, ou arrière vassal.

(3) “Vavassorie” : fief d’un vavasseur.